快捷搜索:  as  Costal security  test  as),.)(.,(

La guerre commerciale renforce la Chine

        
2019-12-23 17:36 | French.china.org.cn

La guerre commerciale pousse la nation à stimuler l’innovation indépendante et à poursuivre sa transition structurelle 

La Chine est en train d’émerger encore plus forte après 18 mois de guerre commerciale avec les États-Unis, selon un sondage mené récemment par le Global Times. Cette enquête d’opinion a également montré que les frictions commerciales que les États-Unis ont lancées contre d'autres pays, ainsi que d'autres actions négatives américaines, sont en train d‘éroder l'influence mondiale du gouvernement américain.

Des experts se sont dits d'accord avec les résultats du sondage, arguant que la guerre commerciale sino-américaine avait en effet accéléré la transition structurelle commerciale de la Chine. Elle a également poussé la Chine à stimuler l'innovation indépendante, ce qui renforcera la puissance globale de l'économie chinoise.

Le sondage a été effectué par le Global Poll Center du Global Times. Les personnes interrogées sont des résidents âgés de plus de 18 ans vivant dans 17 pays et régions du monde, dont la Chine elle-même, les États-Unis, le Royaume-Uni, la France et l'Égypte. Le sondage a recueilli 17496 réponses, avec près d’un millier de répondants de chaque pays ou région visé.

Le sondage a été réalisé à un moment où les deux plus grandes économies du monde sont bloquées dans une guerre commerciale de longue haleine. Ce différend a jeté une ombre sur les perspectives du commerce mondial, tandis que le monde suit de près la manière dont va évoluer ce conflit commercial.

Cependant, de plus en plus de personnes semblent partager le point de vue selon lequel la guerre commerciale rend la Chine plus forte au lieu de l'affaiblir. Selon les résultats du sondage, près de 60% des personnes interrogées pensent que la force de la Chine a « considérablement augmenté » pendant cette période de tensions sino-américaines, contre 47,9% lors du même sondage effectué l'année dernière.

Li Chunding, chef du département d'économie et de commerce de la Faculté d'économie et de gestion à l'Université agricole de Chine, a déclaré que la guerre commerciale avait coûté à la Chine un peu de croissance du PIB, mais qu'elle avait permis d’accélérer la transition structurelle économique du pays, ce qui sera bénéfique à l'économie du pays sur le long terme.

« Afin de faire face à l'impact de la guerre commerciale, la Chine a apporté de nombreux changements positifs à sa structure commerciale, comme la multiplication de ses partenaires commerciaux et le passage d’un commerce de produits transformés à un commerce général à plus forte valeur ajoutée. Ces changements amélioreront à leur tour la situation économique de la Chine », a-t-il affirmé dimanche au Global Times.

Au cours des 11 premiers mois de cette année, les échanges commerciaux de la Chine avec les économies riveraines de l’initiative de « La Ceinture et la Route » ont augmenté de 9,9% en glissement annuel pour atteindre 8350 milliards de yuans (1190 milliards de dollars), selon les données douanières.

Cong Yi, professeur à l'Université des finances et de l'économie de Tianjin, a fait valoir que les frictions commerciales poussaient la Chine à développer par elle-même des technologies clés via l'innovation et à prendre des mesures pour élargir son marché intérieur.

« La Chine n'a jamais connu de guerre commerciale à grande échelle dans le passé, mais c'est une chose à laquelle la Chine doit faire face avec son essor économique, et jusqu'à présent elle s'y adapte assez bien. Cela n'a en effet pas causé de graves problèmes à l'économie chinoise », a souligné M. Cong dimanche face au Global Times.

Le monde soutient la Chine 

Au fur et à mesure que la guerre commerciale se poursuit, la Chine obtient de plus en plus de soutien de la part de ses partenaires grâce à ses politiques d'ouverture. A l’inverse, l'influence mondiale des États-Unis diminue, alors que de nombreuses personnes se disent contrariées par l'hégémonie et le protectionnisme américains, a révélé le sondage.

Une majorité des personnes interrogées (62%) ont indiqué penser que la guerre commerciale sino-américaine avait eu un impact négatif sur le monde, alors que seulement 10% étaient d'avis contraire.

Plus de 55% des personnes interrogées ont convenu que l'image mondiale des États-Unis s'était érodée ces dernières années, citant des raisons telles que les frictions commerciales et la politique « America First » du président américain Donald Trump, tandis que près de 13% se sont dits penser que l'image du pays n'avait pas changé. En comparaison, plus de 55% pensent que l'image mondiale de la Chine s'est améliorée et 63,8% pensent que la Chine exerce une plus grande influence sur le monde.

« Un développement pacifique est la demande dominante dans le monde, car il y a encore de nombreux pays qui n'ont pas atteint l'industrialisation et qui ne veulent pas que le monde retourne au protectionnisme et à l'isolement. Tant que la Chine fera avancer de manière pratique son ouverture, le monde se tiendra du côté de la Chine », a affirmé M. Cong.

L'avenir de la guerre commerciale est incertain 

Les résultats du sondage ont également montré qu'un sentiment d’incertitude ou pessimiste prévalait quant au futur des tensions commerciales sino-américaines, et ce malgré des signes de progrès dans les négociations commerciales entre les deux pays.

Parmi les répondants chinois, 42% estiment que la guerre commerciale pourrait s'intensifier, tandis que 40% ont dit qu'ils n'étaient pas certains de la manière dont elle allait des développer. Plus de 60% des répondants américains ont indiqué penser que la guerre commerciale allait empirer ou ont exprimé de l’incertitude quant à son avenir.

À la mi-décembre, les deux pays se sont mis d'accord sur le contenu d'un accord commercial de phase 1, ce qui a été largement considéré comme une avancé majeure.

M. Li a fait part de sa prudence quant aux perspectives commerciales des deux pays, affirmant que les étapes ultérieures des négociations seraient plus difficiles et que la guerre commerciale pourrait s'aggraver à nouveau avec la relance par les États-Unis de tarifs douaniers qu'ils avaient promis de réduire.

« Je pense que la guerre commerciale représente davantage un moyen pour les États-Unis de lancer des pressions stratégiques sur la Chine afin de freiner sa croissance économique. En ce sens, le différend économique sino-américain ne s'arrêtera pas, même avec la signature de l'accord de phase 1, et les États-Unis pourraient essayer de contenir la Chine dans des domaines autres que le commerce, tels que les investissements et la finance », a-t-il avancé.

您可能还会对下面的文章感兴趣: